ABEILLES

Symbole de la Virginité, car au Moyen-Age on croyait que les abeilles se reproduisaient par parthénogenèse. Les vierges échappaient à le piqûre des abeilles.

Cet attribut est donne aux saints dont l’éloquence est douce comme le miel.

Ambroise – Jean Chrysostome – Bernard de Clairvaux.

Saint Ambroise patron des apiculteurs

AMBROISE

Fête le 7 décembre.

Un des quatre grands docteurs de l’Eglise latine. Né vers 340 à Trèves, il est élevé à Rome. Nommé évêque de Milan en 374, il aura la joie de baptiser saint Augustin en 387. Il meurt à la tête de son diocèse en 396.

Sa Vita nous dit : « comme il dormait, la bouche ouverte, dans son berceau qu’on avait mis dans la cour de la maison paternelle, des abeilles vinrent se poser sur ses lèvres, entrant dans” sa bouche et. en sortant, comme si elle eussent voulu y faire leur miel. » Cette légende païenne, que jadis les Grecs avaient raconté à propos de Pindare et de Platon, s’explique par un jeu de mots sur ambroisie, la nourriture des dieux immortels, qu’on assimilait au miel.

Culte

Patron des apiculteurs, des ciriers, des fabricants de pains d’épices et des tailleurs de pierre.

Iconographie

Représenté en évêque avec la crosse et la mitre, ayant à ses côtés une ruche, à cause ‘des ‘abeilles qui déposèrent leur miel sur ses lèvres.

Exposition

– Statue en bois polychrome, XIXe siècle

AGNEAU

Symbole de l’Humilité et de l’Innocence.

Saint Jean baptiste - statue en bois
Saint Jean baptiste – statue en bois


JEAN-BAPTISTE
Fête le 24 juin.

Dernier des prophètes d’Israel, précurseur du Messie.
Fils du prêtre Zacharie et d’Elisabeth, cousine de la Vierge, il se retire dans le désert de Judée. Il baptise le Christ dans le Jourdain. Emprisonné par Hérodiade qui était à la fois sa nièce et sa belle soeur, il est décapité.

Culte

Patron des tailleurs, des pelletiers, des corroyeurs, des peaussiers, des cardeurs de laine, des prisonniers, des condamnés à mort.

Iconographie

Représenté tantôt en enfant, comme camarade de jeux de l’Enfant-Jésus, ou en adulte, comme prédicateur ascetique.
Vêtu d’une mélote en poils de chameau serrée autour des reins par une ceinture de cuir son attribut le plus fréquent est l’agneau crucifère qu’il présente comme un médaillon, dans un pli de son manteau, posé sur un livre ou versant à ses pieds son Sang dans un calice. N’oublions pas qu’il salua Jésus en disant « Voici l’Agneau de Dieu, qui Ôte les péchés du monde ».

AGNÈS DE ROME


Fête le 21 janvier.
Son nom dérive de l’adjectif grec agné, qui signifie pure, chaste. L’historicité de cette sainte parait douteuse. Son nom désignerait plutôt un symbole.


Culte
Patronne des fiancées et des jardiniers.


Iconographie
C’est la première sainte a avoir été dotée d’un attribut (VIe siècle).
Ses « armes parlantes » sont l’agneau blanc, couché à ses pieds ou appuyant ses pattes de devant contre elle.

COLETTE BOYLET DE CORBIE

Fête le 6 mars.

Née en 1381 à Corbie, sa vie après un temps de réclusion dans sa ville natale s’écoulera dans le duché de Bourgogne (Franche-Comte et Pays-Bas) où elle réforme l’ordre des clarisses.

Culte

Patronne de la corporation des charpentiers.

Iconographie

Vêtue en clarisse, elle a pour attribut soit un agneau couché sur son bras, qu’elle emmenait a la messe et qui s’agenouillait au moment de l’élévation, soit une alouette.

Nous n’avons pas trouve cette iconographie dans le département.

DRUON ou DROGON

Fête le 16 avril.

Berger, ermite, pélerin puis reclus à Sebourg où il meurt en 1186.

Culte

Patron des bergers.

Iconographie

Représente le plus souvent en berger avec un agneau a ses pieds.

GERMAINE DE PIBRAC

Fête le 15 juin.

Germaine, bergère a Pibrac, près de Toulouse. Vécut de 1579 à 1601.

Culte

Patronne des bergères.

Iconographie

En bergère, des fleurs s’échappant de son tablier, des brebis à ses cotés.

JEANNE D’ARC

Pete le 12 mai.

Sainte nationale de la France née en 1412 à Domrémy. Bergère elle entend des Voix, émue par la grande pitié du royaume de France, elle se met au service du roi pour bouter l’anglais hors de France. Prise à Compiègne, emprisonnée à Rouen elle y est brûlée vive en 1431.

Culte

Patronne de la télégraphie sans fil et de la radio.

Iconographie

En bergère écoutant ses voix, en guerrière avec son étendard ou en martyre sur le bûcher.

LA DIVINE PASTOURELLE

Les peintres espagnols créent au XVIIè siècle un type de Vierge bergère qui n’est qu’une transposition tardive du Bon Pasteur.

En France nous rencontrons aussi ce type de Vierge bergère ou plus exactement de Vierge aux Brebis. C’est le cas de la Vierge miraculeuse vénérée à Albert. Cette iconographie fait allusion à sa découverte miraculeuse par un Berger et l’une de ses brebis. Les enfants qui participent au pèlerinage sont consacrés à la Vierge miraculeuse et deviennent des « agneaux ‘de Notre-Dame d’Albert ».

La bergère divine chez Antique Authie

ABBEILLEAGNEAUAIGLEANEBOEUFVACHECERFBICHECHEVALCHIENCOCHONCOQDRAGONOURSSERPENT