Estampe de Jean Pesne d’après Nicolas Poussin – Le Testament d’Eudamidas

300,00

Testament d’Eudamidas de la ville de Corinthe. Estampe au burin de Jean Pesne (1623-1700) d’après Nicolas Poussin.

En stock

Catégorie :

Description

Estampe de Nicolas Poussin

Testament d’Eudamidas de la ville de Corinthe

Estampe au burin de Jean Pesne (1623-1700) d’après Nicolas Poussin

Signé en bas à gauche « N. Poussin pinxit/Ex Museo Io. Formont Sr. de Venne » et à droite  « J. Pesne del. et sculps. Cum privil. Regis »

Dimensions : 48 x 58cm – Tampon de l’école nationale de dessin.

État, plusieurs trous de punaises en haut dans la marge, coins cornés, bords coupés.

État : pli central ancien, quelques taches et salissures, poussières. Trou de punaises. Doublé. Marge coupé.

Signé en bas à gauche « N. Poussin peinxit », à droite « J. Pesne del. et sculps. cum priuil. Regis ».
Titre sous la gravure : « Testament d’Eudamidas de la Ville de Corinthe ».
Légende sous le titre : « Je Legue ma mère a Aretée pur la nourri et en auoir soin dans sa vieillesse. Je legue ma fille à Charixene pour la marier auec un aussi grand dot | quil pourra luy doner. Et si l’un ou l’autre vient cependant a mourir, i’entends que le legs que ie luy ai fait reuienne au suruiuant. Lucien dans le Toxaris. »

Histoire de cette ancienne estampe de Nicolas Poussin

Cette gravure était très recherchée à l’époque davidienne ; le Maître, Ingres, leurs élèves, s’en sont inspirés. Bervic a voulu la copier dans une grande planche qu’il laissa inachevée à sa mort (1822) et que termina Toschi. Bonaparte l’estimait, lui aussi ; il en avait une épreuve avec lui lors de la campagne d’Egypte : « Quand on a vu cette austère composition et celle de la « Mort de Germanicus », disait-il, on ne les oublie plus » (Wildenstein, 1957)
. – Gravé d’après le tableau peint par Nicolas Poussin entre 1643 et 1644.

Livraison de cette estampe de Jean Pesne

Emballage soigné, expédition dans le monde entier.

Informations complémentaires

Poids1 kg
Dimensions48 × 58 × 10 cm

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Estampe de Jean Pesne d’après Nicolas Poussin – Le Testament d’Eudamidas”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi…