Estampe de Sebastien Bourdon – Soigner les malades

200,00

Estampe au burin et à l’eau-forte d’après le tableau de Sébastien Bourdon (1661-1671)

En stock

Catégorie : Étiquette :

Description

Estampe de Sébastien Bourdon

Soigner les malades

Estampe au burin et à l’eau-forte d’après le tableau de Sébastien Bourdon (1661-1671) Soigner les malades, vers 1665 conservé à Sarasota (Floride) au John & Mable Ringling Museum of Art

Signé en bas à droite dans le texte de la planche Sebastianus Bourdon Monpeliensis

Dimensions : 44 x 58cm – tampon de l’école communale de dessin de la ville d’Amiens.

État : pli central ancien, quelques taches à droite, plis et déchirures. Marges coupés. Doublé sur papier fort.

Histoire de Sébastien Bourdon

Artiste protestant, aussi connu de son vivant que Nicolas Poussin ou Charles Lebrun mais oublié aujourd’hui, effacé par l’histoire. Bourdon appartient à l’Église réformée, à une époque où l’on tolère les protestants, avant que la révocation de l’Édit de Nantes ne fasse les ravages que l’on connait. Sébastien Bourdon était considéré dans la seconde moitié du XVII e  siècle comme l’un des peintres majeurs du classicisme français, l’un des douze membres fondateurs de l’Académie royale de peinture et de sculpture. Artiste de génie, il est capable d’aborder tous les genres, paysages, natures mortes, scènes religieuses ou historiques, portraits princiers ou d’apparats… Ses voyages façonnent son style, de l’Italie où il rencontrera Nicolas Poussin et Claude Lorrain, à la Suède où il réalisera de mémorables portraits de la reine Christine.

Bourdon reviendra ensuite à Paris pour s’épanouir artistiquement, se pliant aux exigences des plus grands commanditaires catholiques pour poursuivre une carrière conforme à son talent et à ses aspirations.

Livraison de cette estampe.

Emballage soigné, expédition dans le monde entier.

 

Informations complémentaires

Poids1 kg
Dimensions44 × 58 × 10 cm

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Estampe de Sebastien Bourdon – Soigner les malades”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi…