Chaises de salon FINN JUHL – Made in Denmark

1 800,00

Série de 6 chaises de salon en teck, designer FINN JUHL, made in Denmark.

En stock

Catégorie : Étiquette :

Description

Chaises scandinave design FINN JUHL

Série de 6 chaises de salon en teck, assise et dossier en tissu vert.

Made in Denmark, édité par France & son. 1960s

Elles sont estampillés made in Denmark et numérotés. Étiquette de l’éditeur.

Largeur: 48 cm
Profondeur: 50 cm
Hauteur: 75 cm
Hauteur d’assise: 43 cm

FINN JUHL

Né au Danemark en 1912, Finn Juhl étudie l’architecture à la Royal Danish Academy de Copenhague. Après avoir obtenu son diplôme, il travaille durant dix ans dans le bureau d’un célèbre architecte moderniste danois, Vilhelm Lauritzen. En 1945, il ouvre son propre cabinet, spécialisé en décoration d’intérieur et en mobilier design. Juhl créé des formes designs tel un sculpteur et une grande partie de son mobilier est techniquement en avance sur son temps.

Sa carrière s’est développée grâce à sa participation aux expositions annuelles Copenhagen Cabinetmakers’ Guild. Des événements nationaux sponsorisés qui soutiennent l’innovation du design à travers la collaboration de jeunes architectes et ébénistes traditionnels. Juhl rencontre un succès fulgurant lors de ses collaborations avec l’artisan Niels Vodder. Ensemble, ils créent un certains nombre de pièces importantes, comme la Pelican Chair et la Chieftain Chair.

Chaises scandinave : France & Søn /

Anciennement France & Daverkosen, France & Søn fait partie des designers emblématiques sur le marché vintage d’aujourd’hui. De nombreuses pièces encore en circulation sont signées par des designers mid-century danois emblématiques, comme Hvidt & Mølgaard, Grete Jalk, Finn Juhl, Arne Vodder, et Ole Wanscher. Il est donc surprenant que l’on détienne si peu d’informations au sujet de l’histoire de cette entreprise.

La plupart des sources s’accordent sur le fait que l’entreprise danoise a été fondée au Danemark vers 1948 par l’homme d’affaire britannique Charles W. France et l’ébéniste danois Eric Daverkosen. Il semblerait que les matelas ait été leur première priorité, mais en 1952 France & Daverkosen construisent une grande entreprise de mobilier à Hillerød, en périphérie de Copenhague. Elle devient rapidement une des entreprises de mobilier danois à succès, en privilégiant la production de masse au dépend des méthodes artisanales. Leur signature, ce sont des sièges avec des coussins lâches et des cadres en teck léger.
En 1957, quand Julian France le fils de Charles W. France rejoint l’entreprise, le nom est modifié en France & Søn. La plupart des modèles produits par France & Daverkosen sont renommés FD suivi du numéro de modèle. France & Søn continue à produire ces designers avec leur nom d’origine, tout en créant de nouvelles collections chaque année. Nous n’avons pas d’informations sur les raisons qui ont poussé Eric Daverkosen à se retirer de cette collaboration.
Entre 1964 et 1967, le designer-fabricant Poul Cadovius rachète France & Søn et renomme l’entreprise CADO. Poul Cadovius continue à produire les designs de France & Søn et collabore avec des designers de renom, incluant Verner Panton. Vers la fin des années 1970, il ferme boutique. Parmi les modèles emblématiques produits par France & Søn, on retrouve FD145 chair, Minerva sofa, et la table d’appoint Model 523 par Peter Hvidt et Orla Molgaard-Nielsen (1950s). Mais aussi les chaises FD109, FD110 (1950s) et Senator par Ole Wanscher (1951), les chaises 209 Diplomat (début des années 1960) et Bwana (1964) par Finn Juhl, ainsi que le fauteuil et ottomane FD164 par Arne Vodder (1960s).
Si l’histoire de France & Søn est peu couverte par les historiens du design, c’est probablement parce que l’entreprise a eu du succès en raison de la production de masse. La quantité de meubles produit a peut-être interféré avec des créateurs plus artisanaux. Pourtant, il semblerait que France & Søn (sous la direction de Finn Juhl) soit la première entreprise à avoir compris comment travailler le teck à l’échelle industrielle, un exploit impressionnant à l’époque moderniste. La chaise de Finn Juhl Model 133 Spadestolen Chair (1953) en est le premier résultat. Par la suite, France & Søn s’assure que ses produits soient facilement démontables, afin de réduire les coûts d’exportation. De la fin des années 1950 au début des années 1960, l’entreprise a approvisionné en mobilier les bureaux du International Monetary Fund et a créé de larges marchés en Allemagne et aux Etats-Unis. Et le fait que tant de pièces de France & Søn puissent être trouvées aujourd’hui en très bon état atteste de la très haute qualité des produits de cette entreprise.

 

Informations complémentaires

Poids 50 kg
Dimensions 50 × 48 × 75 cm

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Chaises de salon FINN JUHL – Made in Denmark”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *